fr-FRen-US

 


 Au début du XVIIe ou peut-être à la fin du XVIe siècle, un potier cévenol, nommé Boisset, tombe en arrêt devant un vase Médicis à la foire de Beaucaire. Séduit par tant d’élégance, il lui prend l’envie de créer un modèle en s’en inspirant. L’esprit et la rigueur cévenole en font un vase plus rustique, plus trapu. Il l’orne d’une guirlande, d’un écusson : le Vase Boisset est né. Monumental, il sert à planter les orangers et les citronniers qui ornent le jardin des grands de la Cour de Louis XIV.  Le temps passe, les Boisset se succèdent de père en fils pendant des siècles ; aujourd’hui, les Enfants de Boisset perpétuent avec talent l’oeuvre des Anciens.